Pierre Matraja
Collège
Sausset-les-pins
 

Sortie des sixièmes dans le parc de Roques-Hautes

lundi 15 février 2021, par Direction

Le mardi 9 Février 2021, les élèves de sixième D du collège Pierre Matraja ont eu la chance d’effectuer une sortie pédagogique dans le parc départemental de Roques-Hautes, en contre-bas de la montagne Sainte-Victoire, pour découvrir l’écosystème de ce lieu et son histoire. Ce domaine, d’une superficie de 646 hectares, victime d’un terrible incendie en 1989, déploie à présent un magnifique paysage d’essences méditerranéennes avec une faune variée dont les sangliers, les renards, les chevreuils et les spectaculaires aigles de Bonelli. 

Nos jeunes marcheurs ont tout d’abord admiré au cours de leur promenade une ancienne carrière de marbre, issue de la brèche du Tholonet, et les nombreux blocs taillés situés devant celle-ci. Le guide leur a montré la présence d’éléments anguleux calcaires de faciès et d’âges différents qui sont l’expression de l’érosion de la chaîne de la Sainte-Victoire en cours de surrection. Cette brèche, appelée à tort « marbre », est utilisée pour ses qualités ornementales depuis le 18 siècle. Dans cette carrière, plusieurs traces d’exploitation sont visibles : traces du cable sur le front de taille, crochets, encoches de poutres.

On leur a ensuite raconté l’histoire passionnante de la croix de Provence, se dressant au sommet de la Sainte-Victoire, qui fut construite entre 1871 et 1875 à l’initiative de l’abbé Meissonnier. Ce dernier la fit ériger pour remercier le ciel d’avoir épargné la Provence des fléaux de l’époque qui étaient alors l’épidémie de variole et l’invasion prussienne. Elle s’élève à une hauteur de 18,25 mètres et elle surplombe la chapelle Notre-Dame de la Victoire, ainsi qu’un prieuré du 17 siècle.

Lors d’une pause, les collégiens ont pris un vif plaisir à avoir tous leurs sens en éveil : ils ont écouté émerveillés le chant mélodieux des oiseaux, ils ont froissé dans leurs mains le thym et le romarin pour s’enivrer de leurs parfums puissants et enchanteurs, ils n’ont pas hésité à goûter leurs fleurs pour apprécier leurs saveurs parfumées et ensoleillées, tout en sentant le brouillard envelopper leur corps gracile. Ils ont remarqué les nichoirs mis dans les pins, afin que les mésanges puissent se reproduire, couver en toute quiétude et éradiquer les chenilles processionnaires, insectes dangereux pour les hommes et les animaux domestiques.

Ce parc abrite la réserve naturelle géologique de la Sainte-Victoire qui s’étend sur 140 hectares. Cette réserve comprend un des plus grands gisements européens d’oeufs de dinosaures issus du Crétacé supérieur, datant de 65 millions d’années. Ceux-ci sont fossilisés dans des argiles rouges et des grès continentaux. Nos paléontologues en herbe ont trouvé quelques morceaux de coquilles, se sont faits prendre en photographie brandissant avec une certaine fierté non dissimulée leurs trouvailles qu’ils ont pu ramener chez eux en souvenir de leurs premières fouilles.

A midi, les randonneurs se sont réunis dans une vaste et belle prairie fleurie où ils ont mangé et où ils se sont amusés dans la bonne humeur et la convivialité.

Les élèves se sont montrés particulièrement dynamiques et enthousiastes pour participer tout l’après-midi à une course d’orientation de 5 km par groupes de trois à quatre personnes. Il leur a fallu chercher grâce à une carte les balises indiquées, puis déterminer des roches sédimentaires à partir de leurs observations et indiquer les noms des plantes à l’aide d’un herbier. Ils ont dû aussi répondre à des questions de culture générale concernant par exemple le peintre aixois Paul Cézanne qui a immortalisé dans le monde entier la montagne Sainte-Victoire par l’intermédiaire de ses quatre-vingts tableaux où elle est représentée sous ses divers aspects. Les vainqueurs ont été félicités et récompensés par des paquets de bonbons qu’ils ont distribués aussitôt à tous les autres joueurs contents.

Cette journée de détente, d’oxygénation et de liberté surveillée a été véritablement appréciée par les enfants qui sont revenus heureux à Sausset-les-Pins, en ayant hâte de faire partager leur joie et leurs connaissances nouvellement acquises à leurs parents.

Portfolio

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Collège Pierre Matraja – Avenue des trois communes - 13960 Sausset-les-pins – Responsable de publication : M. Xavier MARTEL
Dernière mise à jour : lundi 14 juin 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille